Home

  • Julien Saudubray, Watching, 2022, Snoeck Publishers, Signature à la galerie le mercredi 23 novembre 2022, 18h-20h
    Julien Saudubray, Watching, 2022, Snoeck Publishers, Signature à la galerie le mercredi 23 novembre 2022, 18h-20h
    Julien Saudubray, Watching, 2022, Snoeck Publishers, Signature à la galerie le mercredi 23 novembre 2022, 18h-20h
    Julien Saudubray, Watching, 2022, Snoeck Publishers, Signature à la galerie le mercredi 23 novembre 2022, 18h-20h
    Julien Saudubray, Watching, 2022, Snoeck Publishers, Signature à la galerie le mercredi 23 novembre 2022, 18h-20h
    Julien Saudubray, Watching, 2022, Snoeck Publishers, Signature à la galerie le mercredi 23 novembre 2022, 18h-20h
    Julien Saudubray, Watching, 2022, Snoeck Publishers, Signature à la galerie le mercredi 23 novembre 2022, 18h-20h
    Julien Saudubray, Watching, 2022, Snoeck Publishers, Signature à la galerie le mercredi 23 novembre 2022, 18h-20h
    Julien Saudubray, Watching, 2022, Snoeck Publishers, Signature à la galerie le mercredi 23 novembre 2022, 18h-20h
    Julien Saudubray, Watching, 2022, Snoeck Publishers, Signature à la galerie le mercredi 23 novembre 2022, 18h-20h
    Julien Saudubray, Watching, 2022, Snoeck Publishers, Signature à la galerie le mercredi 23 novembre 2022, 18h-20h

    Julien Saudubray, Watching, 2022, Snoeck Publishers

    Signature à la galerie le mercredi 23 novembre 2022, 18h-20h

    Nous sommes heureux d'annoncer  la publication de la première monographie de Julien Saudubray, Watching.
    A cette occasion, un accrochage de nouvelles oeuvres sur papier et sur toile de l'artiste sera présenté à la galerie du mercredi 23 novembre au samedi 3 décembre.

     

    Julien Saudubray, diplômé de l'École Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris en 2012, a exposé depuis lors en Belgique, France, Italie et Angleterre. Ce jeune artiste excelle dans l'expérimentation. Une synthèse de sa peinture aboutit aujourd'hui, après quelques pérégrinations, à une pratique qu'il qualifie lui-même de 'mécaniste'. Entre abstraction et figuration, il continue à travailler à des images auxquelles il ne cesse d'ajouter des couches et des couleurs, mais aussi d'en enlever, le subjectif étant ensuite réduit au strict minimum. Il dit lui-même : "À chaque coup de pinceau, j'hésite entre l'excitation et l'ennui, tout en m'observant en train de peindre, comme une machine absurde programmée selon la formule beckettienne 'Rater encore. Rater mieux'". En collaboration avec les galeries Waldburger Wouters et Ketabi Bourdet, les Éditions Snoeck ont jugé le moment venu pour un premier aperçu de son oeuvre, dans un ouvrage ambitieux. Un livre d'artiste, mais pas que. Avec des textes de Louma Salamé, directrice de la Fondation Boghossian, et Claire Leblanc, directrice du Musée d'Ixelles.

     

    We are delighted to announce  the publication of Julien Saudubray's first monograph, Watching. On this occasion, a display of new works on paper and canvas by the artist will be presented at the gallery from Wednesday, November 23 to Saturday, December 3.

     

    Julien Saudubray, who graduated from the École Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris in 2012, has since exhibited in Belgium, France, Italy and England. This young artist excels in experimentation. A synthesis of his painting leads today, after some peregrinations, to a practice that he describes himself as 'mechanistic'. Between abstraction and figuration, he continues to work on images to which he never stops adding layers and colors, but also removing them, the subjective being then reduced to the strict minimum. He says himself: "With each brushstroke, I hesitate between excitement and boredom, while observing myself painting, like an absurd machine programmed according to the Beckettian formula 'Miss again. Miss better'". In collaboration with the galleries Waldburger Wouters and Ketabi Bourdet, Snoeck Editions thought the time was right for a first overview of his work, in an ambitious book. An artist's book, but not only. With texts by Louma Salamé, director of the Boghossian Foundation, and Claire Leblanc, director of the Ixelles Museum.