Home

 
  • SOLITUDES - IN ALTO COLORI, Ketabi Bourdet - 22, passage Dauphine, 75006 Paris
    © Studio Shapiro

    SOLITUDES - IN ALTO COLORI

    Ketabi Bourdet - 22, passage Dauphine, 75006 Paris 23 May - 15 June 2024

    La galerie Ketabi Bourdet a le plaisir de présenter SOLITUDES, la deuxième exposition de Julien Saudubray dans ses murs. Ses œuvres seront exposées en parallèle de la série de vases unique In Alto Colori, conçue par le duo designer/ céramiste Maxime Louis-Courcier et Camille Romagnani.

     

    Les tableaux de la série SOLITUDES ont vu le jour lors d’une vente de charité à laquelle l’artiste participait. Le format imposé (24 x 18 cm) a offert à Saudubray l’opportunité de trouver une utilisation pour les restes de ses rouleaux de toile, les bandes excédentaires et les résidus de son processus créatif. Ces fragments de toile, imprégnés de l’énergie des œuvres en cours, sont devenus ce que l’artiste désigne comme des “peintures à l’aveugle”, où traces et images en creux se superposent.

     

    L’artiste tend ensuite ces fragments sur des plaquettes de même dimension, les préparant ainsi à devenir les prochaines œuvres à venir. Chacun de ces petits tableaux est ainsi intimement lié aux autres, grâce au format uniforme qui confère à la série une cohérence visuelle. Parfois, l’image émerge presque sans intervention, suivant le conseil de Léonard de Vinci à ses élèves, les invitant à découvrir des figures dans les textures naturelles. La part d’accident est essentielle dans ce processus créatif, chaque toile étant manipulée dans différentes directions jusqu’à ce qu’un nouveau point de départ émerge. Ainsi, cette série, née d’une suite d’accidents, devient une sorte de nomenclature de la peinture, où chaque œuvre, tout en étant autonome, porte en elle l’énergie des autres.

     

    Le titre SOLITUDES évoque l’idée de fragments mémoriels qui composent cette série : chaque tableau se tient seul, mais le pluriel du titre souligne l’interconnexion et le soutien mutuel entre les œuvres.

     

    L’exposition présentera ainsi un ensemble alternant les œuvres de Julien Saudubray avec les vases In Alto Colori. Conçus par Maxime Louis-Courcier, ces vases sont ensuite mis en couleur par le travail d’émaux de Camille Romagnani. Les pigments, appliqués au pinceau, se mêlent et se superposent, révélant leur pleine expression lors de la cuisson. Le vase devient ainsi une œuvre d’art à part entière, s’élevant comme une excroissance murale offrant de nouvelles perspectives.

     

    Enfin, pour sceller cette exposition qui se verra comme un véritable hommage à la peinture, un wall painting de Julien Saudubray recouvrira une partie de la galerie, libérant la peinture de son cadre traditionnel pour se montrer seule, sans limite de temps ni d’espace.

     

    Julien Saudubray, né à Paris en 1985 est un artiste français qui vit et travaille en Belgique.
    Diplômé de l’École nationale supérieure des beaux-arts de Paris en 2012, il a depuis bénéficié d’expositions personnelles et de groupe en Europe et aux Etats-Unis. Il a effectué des résidencesà la Fondation CAB et à la Fondation Boghossian, toutes deux à Bruxelles, et au PASSAGE à Bergerac. Il a reçu le prix de la biennale Watch This Space décerné par 50° nord en 2016 et le prix de la Fédération Wallonie-Bruxelles dans le cadre du Prix Médiatine en 2020.
    La carrière de Saudubray, qui s’étend sur une dizaine d’années, a commencé par la peinture, mais il s’est rapidement aventuré dans d’autres disciplines visuelles, notamment l’installation et la performance. Ce n’est que récemment qu’il est revenu à l’huile et au pinceau, se sentant inspiré par l’idée de formuler un nouveau langage visuel en expérimentant l’alchimie et les gestes intuitifs. En libérant les contraintes formelles et en dépouillant la peinture de ses formes les plus pures et les plus austères, il permet à ses toiles aux formes ondulantes et aux couleurs chaudes et vives de prendre vie.

     

    Camille Romagnani est une artiste d’origine française et chinoise, née en 1992. Elle est diplômée en 2018 de l’ENSCI Les Ateliers en Design textile, et en 2013 de l’ENSAAMA Oliviers de Serre en Design Produit. Elle a ensuite développé un univers personnel en travaillant entre l’art et l’artisanat.
    Sa pratique explore les éléments naturels, par un travail sur la matière, les couleurs et le faire. Principalement axée sur la céramique, elle peut également prendre la forme du livre, de la photographie, du dessin, du travail du bois ou de la cire d’abeille... Après avoir vécu à Athènes, où elle a découvert la matière céramique, elle a installé son atelier à Paris dans le 10ème arrondissement.

     

    Maxime Louis-Courcier est un artiste et designer basé à Paris. Sa démarche artistique s’enracine dans les problématiques d’obsolescence, d’excès de technicité et de surconsommation, tout en cherchant à apporter de nouvelles réponses aux défis écologiques contemporains. “Matières Spécifiques”, son projet de diplôme de designer industriel de l’ENSCI les ateliers, illustre cette approche et a été récompensé par un Red Dot Best of the Best et une Mention Spéciale à la Villa Noailles en 2019.

    Son travail se situe à la frontière entre industrie et artisanat. Avec la série Glass 90° (2020-2023), exposée à Paris et Berlin, ainsi que le vase mural In Alto en 2024, il fusionne la liberté formelle de l’impression 3D avec les savoir-faire traditionnels du moulage céramique et de l’assemblage du verre. Il collabore également à la création de bouteilles d’exception pour la marque Martell.

    Du verre à la céramique en passant par l’orfèvrerie, l’artiste et designer crée un ensemble d’œuvres visant à réinventer des objets d’usage quotidien. Sa démarche narrative explore un nouveau langage formel, mêlant à la fois épure et complexité de conception.

     

    __________

     

     

    Galerie Ketabi Bourdet is pleased to present SOLITUDES, Julien Saudubray’s second exhibition at the gallery. His work will be exhibited alongside the In Alto Colori series of unique vases, designed by designer/ceramist duo Maxime Louis- Courcier and Camille Romagnani.

     

    The paintings in the SOLITUDES series were inspired by a charity auction in which the artist was participating. The imposed format (24 x 18 cm) offered Saudubray the opportunity to find a use for the remnants of his canvas rolls, the excess strips and residues of his creative process. These fragments of canvas, imbued with the energy of works in progress, became what the artist calls “blind paintings”, where traces and sunken images are superimposed.

     

    The artist then stretches these fragments onto plates of the same size, preparing them to become the next works to come. Each of these small paintings is intimately linked to the others, thanks to the uniform format that gives the series visual coherence. Sometimes, the image emerges almost without intervention, following Leonardo da Vinci’s advice to his students to discover figures in natural textures. Accident is an essential part of this creative process, as each canvas is manipulated in different directions until a new point of departure emerges. Thus, this series, born of a series of accidents, becomes a kind of nomenclature of painting, where each work, while autonomous, carries within it the energy of the others.

     

    The title SOLITUDES evokes the idea of the memorial fragments that make up this series: each painting stands alone, but the plural of the title underlines the interconnection and mutual support between the works.

     

    The exhibition will feature an ensemble alternating works by Julien Saudubray with the In Alto Colori vases. Designed by Maxime Louis-Courcier, these vases are then colored by Camille Romagnani’s enamel work. The pigments, applied with a brush, blend and overlap, revealing their full expression during firing. The vase thus becomes a work of art in its own right, rising up like a wall excrescence offering new perspectives.

     

    Last but not least, a wall painting by Julien Saudubray will cover part of the gallery, freeing the painting from its traditional frame to stand alone, with no time or space limits.

     

    Julien Saudubray, born in Paris in 1985, is a French artist who lives and works in Belgium.
    He graduated from the École nationale supérieure des beaux-arts de Paris in 2012, and has since enjoyed solo and group 
    exhibitions in Europe and the United States. He has completed residencies at the CAB Foundation and the Boghossian Foundation, both in Brussels, and at PASSAGE in Bergerac. He was awarded the Watch This Space biennial prize by 50° Nord in 2016 and the Prix Médiatine by the Fédération Wallonie-Bruxelles in 2020.
    Saudubray’s decade-long career began with painting, but he soon ventured into other visual disciplines, including installation and performance. Only recently has he returned to oil and brush, feeling inspired to formulate a new visual language by experimenting with alchemy and intuitive gestures. By liberating formal constraints and stripping painting of its purest, most austere forms, he allows his canvases of undulating shapes and warm, vivid colors to come to life.

     

    Camille Romagnani is an artist of French and Chinese origin, born in 1992. She graduated in 2018 from ENSCI Les Ateliers in Textile Design, and in 2013 from ENSAAMA Oliviers de Serre in Product Design.
    She went on to develop a personal universe working between art and craft.Her practice explores natural elements, working with materials, colors and making. Primarily focused on ceramics, it can also take the form of books, photography, drawing, woodwork or beeswax... After living in Athens, where she discovered ceramics, she set up her workshop in the 10th arrondissement of Paris.

     

    Maxime Louis-Courcier is an artist and designer based in Paris. His artistic approach is rooted in the issues of obsolescence, excessive technicality and over-consumption, while seeking to provide new responses to contemporary ecological challenges. “Matières Spécifiques”, his industrial designer diploma project from ENSCI les ateliers, illustrates this approach and was awarded a Red Dot Best of the Best and a Special Mention at Villa Noailles in 2019.

    His work straddles the boundary between industry and craft. With the Glass 90° series (2020-2023), exhibited in Paris and Berlin, and the In Alto wall vase in 2024, he fuses the formal freedom of 3D printing with the traditional skills of ceramic molding and glass assembly. He also collaborates on the creation of exceptional bottles for the Martell brand. From glass to ceramics to goldsmithing, the artist and designer creates a body of work aimed at reinventing everyday objects. His narrative approach explores a new formal language, combining purity and complexity of design.

     

    Press contact : Melissa Balkin / contact@balkinbureau.com