Si la une était un tableau : 26 artistes s'emparent de "Madame Figaro"

Valery de Buchet, Isabelle Girard, Madame Figaro, 4 November 2020
Vingt-six muses pour nos quarante ans. Et autant d'ar­tistes à l'œuvre. Ce magnifique cadeau réunit à la Monnaie de Paris une exposition inédite, réalisée malgré les aléas de la pandémie. Le pitch était simple : chaque artiste consacre une «Une» imaginaire à une icône qui l'inspire, et une cause à laquelle sera reversée la vente - aux enchères online - des œuvres. La réalisation en cette période fut parfois acrobatique - ateliers inatteignables, œuvres bloquées… - et, malgré tout, le résultat est époustouflant, porté, inspiré, entre l'esprit des uns et le cœur des autres. En voici cinq en avant-première.
 
Alexandria Ocasio Cortez par Ines Longevial
 

Pourquoi elle ?  «Elle change les mentalités en dénonçant les mécanismes de domination.»

Inès Longevial est née en 1990 à Agen, mais vit et travaille à Paris. Au travers de majestueux portraits, l'artiste ravive les couleurs de son enfance dans le Sud-Ouest. Les femmes constituent ses inspirations principales. Elle les représente dans des peintures vivantes et incandescentes, où couleurs de peau et origines s'entremêlent pour mieux souligner leur force universelle. «La peinture est un vecteur qui permet d'extérioriser, un exutoire où l'on n'en finit pas d'essayer de comprendre qui l'on est.» Sa vidéo avec le danseur Léo Walk sur la chanson de Gainsbourg Parce que a fait d'elle une star planétaire.

La cause : Fondation GoodPlanet.

35 
of 37